• phone number : 03 25 31 39 72
  • FAQ FAQ
Extranet Propriétaire

Mot de passe oublié?

Vous n'êtes pas encore adhérent?

Vous connecter en tant qu'ADMINISTRATEUR

Documents indispensables

Le souhait du Club est que tout chien de Rouge suive le cursus de progression dans notre grille de sélection (voir rubrique « Elevage »), jalonné d’étapes importantes que son conducteur souhaite lui faire franchir, de façon à contribuer à la pérennité et à la richesse de l’élevage Français, selon des critères validés par la SCC.

En suivant la logique de cette grille, le Club ne peut que recommander l’acquisition d’un chiot LOF, évidemment, et également issu de géniteurs « sélectionnés », c’est-à-dire classés 3/6, auprès d’éleveurs qui respectent la politique d’élevage. Dans ce cas, l’éleveur demandera au futur maître du chien de signer notre Charte d’Élevage.

L’éducation du chiot commence dès son plus jeune âge, et sa première année sera consacrée à la préparation du Test d’Aptitudes Naturelles, auquel il peut prétendre à l’âge de 12 mois échus.
Viendra alors l’heure du travail sur le terrain pendant la saison de chasse, avec des recherches pratiquées le plus souvent possibles en fonction de la disponibilité du conducteur. Le Club demande à chacun de ses membres un relevé d’activité pour chaque saison, appelé Rapport de Recherches, qui permettent d’apprécier la progression du chien dans la qualité de son travail, sa persévérance, et son aptitude à poursuivre un gibier blessé retrouvé vivant. Il ne s’agit pas d’un concours annuel pour les meilleures statistiques de réussite, puisque les conditions d’exercice (biotope, traditions cynégétiques, densité de Grand Gibier) sont très variables sur le territoire Français, mais bien d’un suivi individuel de chaque chien dans son évolution.

Le chien peut être confirmé à l’âge de 15 mois échus. Les formulaires de confirmation sont disponibles sur le site de la SCC : www.scc.asso.fr.

Une fois le chien installé dans un bon niveau de recherches témoignant d’une progression constante, il est alors nécessaire de s’intéresser aux caractéristiques sanitaires. Nos races ont jusqu’à présent été épargnées de fléaux génétiquement transmissibles qui sévissent dans certaines lignées de chiens plus en vogue : seule la radiographie de dépistage de la dysplasie coxo-fémorale est demandée, selon un protocole bien précis commun à tous les clubs de race. Les examens peuvent être pratiqués par tout vétérinaire enregistré à l’Ordre, mais leur interprétation doit être confiée à notre lecteur officiel, le Docteur Vétérinaire Yves Michaud, enregistré auprès de la SCC en tant que tel. Ce dernier communique ensuite les résultats au Club, qui se doit d’en saisir la teneur dans le fichier santé de la SCC. Seuls les chiens radiographiés au stade A ou B des dysplasies ont accès à la grille de sélection.

Le travail sur le terrain reste primordial, et le chien maintenant mature dans sa spécialité a gagné une certaine expérience : l’accès au niveau 3/6 de la grille de sélection est conditionné par :
La présentation de 20 rapports de recherche avec réussite (est considéré comme recherche un pistage excédant 300 mètres) ; Deux attestations de poursuite et de menée à vue ou à voie remplies par deux témoins distincts dignes de foi. Des résultats « A » ou « B » lors de la radio de dépistage de dysplasie.

Enfin, pour les chiens confirmés, s’offre l’accès à l’épreuve « reine » de son cursus de travail : le brevet de Maîtrise.

Télécharger les documents

se connecter à l'extranet

espace réservé aux membres du cfcrhb