• phone number : 03 25 31 39 72
  • FAQ FAQ
Extranet Propriétaire

Mot de passe oublié?

Vous n'êtes pas encore adhérent?

Vous connecter en tant qu'ADMINISTRATEUR

Préambule

Le Test d’Aptitudes Naturelles (T.A.N.) organisé par le Club Français du Chien de Rouge du Hanovre et de Bavière est constitué de
quatre exercices destinés à contrôler les aptitudes du jeune chien de Rouge en face de situations correspondant à l’activité
pour laquelle sa race a été créée. Il permet également de confirmer certaines qualités décelées chez ses ascendants.

Le jeune chien doit, en passant ce Test :

  • Démontrer si ses aptitudes au travail de Chien de Rouge existent
  • Démontrer son équilibre comportemental

Certaines qualités peuvent se révéler instinctivement (l’innée) d’autres (l’acquis) nécessiteront une préparation pour qu’elles puissent s’exprimer correctement le jour du T.A.N. Le TAN est obtenu par la réussite des quatre exercices qui le composent.

I- Admission – Organisation

  • Le T.A.N. est réservé au Chien de Rouge ayant un certificat de naissance L.O.F / Pedigree F.C.I.
  • Le Chien de Rouge du Hanovre et de Bavière devra en principe passer le T.A.N. durant la deuxième année de sa vie. Pour des
    raisons bien motivées, on tolérera que des chiens plus âgés le passent.
  • L’âge minimum est fixé à 12 mois au jour du Test. Un chien ne peut être présenté plus de quatre fois.
  • L’organisation d’un T.A.N. est soumise à l’accord préalable du C F C R H B.
  • L’organisateur du T.A.N. aura à charge, la mise en oeuvre administrative / pratique et l’intendance générale. L’organisation technique, s’effectue en accord avec le C F C R H B (composition du Jury, des groupes de travail, etc…).
  • Pour chaque épreuve un Président du Jury sera nommé dans le corps des Juges du Club, celui-ci est tenu à l’application du Règlement d’Epreuve et donnera avant l’épreuve les consignes aux Chefs de Jury et Juges des groupes de travail constitués.
  • L’Organisateur devra faire parvenir les feuilles de notation, les copies des Pédigrées ainsi que le bilan de l’épreuve au Président du C F C R H B avec diligence. Trois chiens au minimum à douze chiens pourront être inscrits par épreuve, répartis dans trois groupes de travail. Pour des raisons spécifiques d’organisation, le nombre de chiens inscrits pourra être limité sans toutefois se situer en dessous du minimum retenu. Lorsque les conditions générales d’organisation sont maîtrisées l’inscription de + de 12 chiens peut être autorisée.
  • Lorsque 5 chiens sont inscrits, un seul groupe de travail sera en principe constitué.
  • L’ordre de passage des chiens sera tiré au sort en début d’épreuve dans l’ordre d’arrivée des inscriptions.
  • Le jour de l’épreuve les conducteurs devront avoir en leur possession le Pedigree ainsi que le carnet de vaccination à jour de leur chien. Les frais d’engagement à l’épreuve ne seront pas remboursés lorsque le désistement intervient après la date limite d’inscription.
  • Les Juges, sont tenus à l’application du présent Règlement dans sa forme et dans l’esprit.
  • L’épreuve ne peut avoir lieu en temps de neige.

II- Principe de l’Epreuve

Le T.A.N est constitué des exercices suivants :

  • A – le travail à la longe.
  • B – la quête.
  • C – la dépose
  • D – le comportement du chien devant le gibier mort.

A et B évaluent les aptitudes au travail: Perçant, Volonté, Concentration.

C et D s’intéressent à l’équilibre et au caractère, qualités qui restent les assises indispensables pour l’élevage.

A – Le travail à la longe

Il constitue l’essentiel du T.A.N. et s’effectue sur une piste artificielle qui aura une longueur d’environ 1000 mètres et sera posée uniquement à l’aide de semelles traceuses équipées avec des pieds de sanglier.

Les pieds et la cape utilisés en bout de piste proviendront obligatoirement du même animal. La piste sera âgée de 20 à 22 heures maximums et comprendra 3 crochets à 90°. Dans le tracé de la piste trois reposées simulées contenant des indices seront créées et devront être montrées par le chien et signalées par le conducteur. Ces reposées ne seront pas placées à l’en droit d’un crochet. Le travail s’effectuera obligatoirement à la longe. Celle-ci aura une longueur minimum de 6,50 m. Sur ordre de son conducteur longe en main, le chien devra suivre la piste; il ne devra pas travailler le nez haut, en cherchant à éventer le gibier, mais au contraire, accomplir sa tâche méticuleusement, le nez au sol.

B – La quête

A l’instar de la quête du limier qui vise à détourner un animal au matin d’une chasse, la « quête » du Chien de Rouge consiste à repérer la voie d’un animal blessé et à montrer au conducteur les indices que cet animal a laissés derrière lui.

Dans le cadre du T.A.N, le contrôle de l’aptitude à la quête se déroulera de la façon suivante :
Le conducteur sera mis dans une situation de contrôle de tir. L’emplacement du tireur (N° de piste) ainsi que l’angle de tir seront balisés.
Aucune indication sur le sens de fuite ne sera donnée. Sur ordre de son conducteur, le chien (tenu à la longe mi-déployée) devra quêter le nez au sol à partir de l’emplacement du tireur et trouver ainsi l’Anschuss (emplacement du gibier au moment du tir, comprenant des indices provenantdes pieds où de la cape utilisés : soies, esquilles d’os,) qui sera situé à 35 mètres environ de l’emplacement du tireur. Le conducteur nedevra pas précéder le chien dans la zone de quête, de même qu’aucune autre personne ne doit y pénétrer avant que le conducteur signale l’anschuss ou le départ de la piste. Il est accepté que le chien empaume la voie de fuite sans montrer les indices toutefois le cas échéant cela doit être clairement annoncé par le conducteur. La notation de la quête tiendra compte de cette situation, en fonction du travail de quête effectif ayant put être contrôlé. Le temps imparti pour cet exercice est de 15mn.

C – La dépose du chien et sa fermeté au coup de feu

Par cet exercice, le chien doit montrer qu’il est calme, équilibré nerveusement et qu’il n’a pas peur du coup de feu. Le chien doit être déposé, couché « ventre au sol » jusqu’à l’éloignement du conducteur hors de la vue du chien. Dans le cas contraire le chien ne sera pas considéré comme déposé et le conducteur sera invité par les juges à redéposer le chien.
Son conducteur pourra le déposer libre, muni ou non de son collier. S’il le souhaite, il pourra aussi l’attacher ceci uniquement au moyen de sa longe de travail à un arbre ou à un objet de son choix (habit ou sac à dos, par exemple). Dans ce cas, un jeu de longe de 3 mètres sera laissé au chien.
Une fois le conducteur éloigné hors de la vue du chien, celui-ci ne doit pas s’énerver, gémir d’impatience, aboyer ou, ce qui est encore plus grave, essayer de sectionner la longe.
Le chien a le droit de s’asseoir mais doit conserver son calme, surtout à l’instant où un coup de feu est tiré à la carabine de chasse. Il ne quittera sa place qu’au moment où son conducteur viendra le rechercher. La durée de cet exercice sera de 20 minutes.

D – Le comportement du chien devant le gibier mort

Cet exercice doit mettre en priorité, l’évidence que le jeune chien n’a pas peur du gibier.
Cette appréciation sera effectuée principalement lors de l’arrivée et de la prise de possession de la cape en bout de piste. Le Chien de Rouge ne doit pas entamer le gibier retrouvé ni essayer de s’offrir la curée. Néanmoins, le fait de piller le gibier, de le mordre par passion de la chasse, ne sera pas considéré comme une faute. Il sera apprécié que le chien de Rouge considère le gibier comme une « proie » qu’il s’est approprié.

III- Evaluation

Les 4 exercices (A, B, C, D) permettront au chien d’obtenir les notes suivantes :

Excellent 9 Très bon 8 Très bon – 7 Bon 6 Bon – 5
Suffisant 4 Suffisant – 3 Médiocre 2 Insuffisant 1 Prestation nulle 0

Les différentes notes seront inscrites dans des cases présentées de la manière suivante :

Pistage (A) Quête (B) Dépose (C) Comportement (D)
3 3 2 2

Le chien devra avoir obtenu pour réussir le T.A.N :

  • au minimum la note 3 (Suffisant -) dans les cases A et B
  • au minimum la note 2 (Médiocre) dans les cases C et D

Pour mémoire, la note 4 est nécessaire au travail à la longe (A) pour que le chien puisse être admis en classe Travail lors de la Nationale d’Elevage où en Exposition.
En plus de la notation en 4 chiffres, le jury rendra compte, dans un bref rapport écrit, de l’impression d’ensemble que lui laisse le chien. Ce rapport portera notamment sur la personnalité du chien, son équilibre nerveux et la valeur globale de sa prestation en tant que Chien de Rouge. On y mentionnera plus particulièrement tous les signes d’une éventuelle déficience d’ordre héréditaire (tant sur le plan de la morphologie, que sur celui du comportement). Il faudra y noter aussi les remarques concernant l’influence
du conducteur sur son chien, dans la mesure où ces remarques revêtent une certaine importance pour le jugement du chien considéré isolément.

IV- Enregistrement des résultats

L’échec comme la réussite seront, avec le détail des notes et de l’appréciation d’ensemble, consignés dans le fichier de travail du Club.
En cas de réussite, on remettra au conducteur un diplôme mentionnant le détail des notes obtenues.

se connecter à l'extranet

espace réservé aux membres du cfcrhb